Le Domaine Pierre Chauvin : Vignoble en Maine-et-Loire

 

Une histoire familiale...

Le début de l'histoire remonte au milieu du 19ème siècle. Les premières terres du domaine ont été acquises en 1859 par l'ancêtre de la famille : Pierre COCHARD (1812-1892). Le domaine, tel que vous le connaissez aujourd'hui, est le fait des cinq générations qui lui ont  succédé. C'est le gendre de son fils (Jules CHAUVIN 1867-1939) qui est à l'origine de l'actuel bâtiment dont la construction a commencé vers 1910




Le pressoir en 1930

 


Pierre Cochard


Jules et Marie

 

En 1930 Jules CHAUVIN (deuxième du nom, 1906-1945), entreprend d'agrandir le chai, toujours utilisé aujourd'hui pour la vinification, et il y installe un des premiers pressoirs Vaslin du village en 1930 !

A son départ à la guerre, c'est sa femme, Marie, qui prendra les rennes de l'exploitation, très vite secondée par son fils Pierre Chauvin.

 
Pierre et Mijo
 

 



Paul-Eric, Mireille et Philippe


 

En 1993, Paul-Eric Chauvin et son beau-frère Philippe Cesbron prennent la suite et donnent au domaine le nom de Pierre Chauvin.

Le respect de l'environnement devient très vite une préoccupation qui amène les deux associés tout d'abord à adhérer à la charte "Terra Vitis" en 2000.

Puis en 2005, ils décident de convertir tout le domaine à l'agriculture biologique (certifié par Bureau Véritas), pour une première récolte labelisée AB en 2008.

A partir de 2016, Paul-Eric Chauvin est seul exploitant, aidé par Philippe à la vigne.

Aujourd'hui, c'est avec une grande fierté que se perpétue cette tradition familiale vieille de 150 ans, en cherchant toujours à se remettre en question pour améliorer la qualité des vins.

 


 

Un terroir....

Vue du ciel  

L'ensemble des 9,30 ha du Domaine Pierre Chauvin est situé sur la commune de Rablay sur Layon (voir la carte du vignoble).

La vallée du Layon est un terroir de schistes, appelé aussi "Anjou noir" (extrémité du bassin armoricain). A Rablay, on retrouve les schsites sont forme altérés, avec aussi, en surface, des graves et sables, apportant aux vins fruité et souplesse dès leur jeunesse.

La proximité de la rivière Layon permet, l'automne venu, le développement de la pourriture noble qui donnera leur caractéristique aux vins moelleux.

 

... des cépages



Coupe
   

Le Chenin est le grand cépage blanc de la Loire, dont la présence en Anjou est attestée depuis près de 1000 ans (journée d'étude "Le chenin histoire et actualité"). Il est présent sur près des 2/3 du domaine (5,9 ha).

Il produit tous les blancs, aussi bien secs que liquoreux et le Crémant.

On trouve ensuite, pour les rouges et rosés, le Cabernet Franc (2,6 ha), puis dans une moindre mesure, le Grolleau (0,5 ha) et le Cabernet Sauvignon (0,3 ha).